Mes dernières chroniques

⥥⥥⥥⥥ Mes dernières chroniques ⥥⥥⥥⥥

vendredi 12 août 2016

Le Lion • Joseph Kessel

Le Lion
Auteur : Joseph Kessel 
Poche : 256 pages
Éditeur : Folio (23 septembre 2004)
Genre : Classique

RÉSUMÉ :
« King lécha le visage de Patricia et me tendit son mufle que je grattai entre les yeux. Le plus étroit, le plus effilé me sembla, plus que jamais, cligner amicalement. Puis le lion s'étendit sur un flanc et souleva une de ses pattes de devant afin que la petite fille prît contre lui sa place accoutumée. »

Le Lion raconte l’histoire d’un voyageur (l’auteur ?) en visite dans une réserve du Kenya. Ce voyage est l’occasion pour lui d’une rencontre magique et pour le lecteur l’occasion de vivre un superbe safari tout en comprenant petit à petit les relations qui lient une famille pas comme les autres.


MON AVIS :
Ma première lecture de ce roman remonte à mes années collège et je me rappelle qu'elle avait laissé une empreinte forte en moi. Je me souvenais surtout des magnifiques descriptions des paysages africains et du ressenti particulier de plénitude que ça avait provoqué au plus profond de mon âme. Mais malheureusement je ne me rappelais pas beaucoup de l’histoire en elle-même. J'avais même oublié le rôle du Lion, de ce magnifique félin, qui se nomme King et qui a une relation particulière avec la jeune Patricia. Cette relecture c'est donc naturellement imposé à moi dans le but de me remémorer le cœur du récit et de saisir le sens de ce qui m'avait échappé à l’époque. Et je dois dire que j'ai adoré redécouvrir ce récit. Quel plaisir de savourer à nouveau la plume fantastique de Joseph Kessel et de déguster le sens cacher de certain passage dont je n'avais pas saisi la portée.

L’auteur nous emporte dans un récit sous forme de carnet de voyage. Le narrateur dont on ne connaît pas l'identité nous fait vivre sa découverte de la faune Kényane. Dès les premières lignes ont est happée par les descriptions enchanteresses qui nous sont retranscrites. On est immédiatement transporté au pied du Kilimandjaro et on devient spectateur de la beauté des paysages et des animaux qui peuplent le parc naturel dans lequel l'action se déroule. 

Le narrateur fait la connaissance de Patricia, une petite fille mystérieuse qui a pour meilleur ami le roi de la Savane. Le lion se nomme King et a noué avec l'enfant une relation d'amour forte et fragile à la fois. Le narrateur s'émerveille de cette fusion entre le félin et la petite fille. Il est le témoin privilégié de ce lien et nous emporte avec lui dans son émotion.

Au premier abord on pourrait croire que l'intrigue est plate, fait de descriptions certes très belles mais sans réelle fondement ou morale. Hors on est rapidement plongé dans une histoire très prenante qui donne du relief au récit et le magnifie. Patricia a laissé le narrateur entrer dans son intimité mais tout n'est pas si simple car la relation qu'elle entretien avec King n'est pas comprise de tous. Et aussi fort soit les liens d'amour, des événements vont mettre en péril l'équilibre du monde que s'est créer l'enfant.


CONCLUSION :
J'ai vécu en lisant ce roman un moment de lecture d'une rare beauté. L'auteur a su me couper du monde réel pour m'emporter avec lui au cœur de la savane africaine. J'ai été ému par le récit qui nous est narré et par la beauté des descriptions. Quelle belle histoire que celle de cette enfant mystérieuse qui a su apprivoisé le plus redoutable des félins et qui a construit un monde d'insouciance autour de leur relation. La fin m’a fait versé des larmes et rend ce classique et la magnifique plume de Joseph Kessel inoubliables.


MA NOTE : 4/5





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire