Mes dernières chroniques

⥥⥥⥥⥥ Mes dernières chroniques ⥥⥥⥥⥥

dimanche 31 juillet 2016

Bilan de juillet 2016

Phobos, tome 2 • Victor Dixen

Le premier tome de la saga est un vrai tome introductif dans le sens où il nous présente les personnages et les situations mais sans trop de relief. Sa lecture m’avait laissé perplexe mais j’ai bien fait de persévérer et de faire confiance à Victor Dixen car ce second tome m’a vraiment plu. Les personnalités de chacun des protagonistes ressortent beaucoup plus que dans le premier volet. L’intrigue est haletante et les péripéties nombreuses. On est happé par l’histoire et le suspense est présent du début à la fin. Pour ceux qui avait aimé le premier tome je n’ai qu’à vous recommander de vous plonger le plus rapidement possible dans ce second tome et pour ceux qui tout comme moi l’ont moyennement aimé je vous recommande fortement la lecture de ce nouvel opus qui a su me surprendre dans le bon sens du terme. MON AVIS COMPLET ICI




Robe de marié • Pierre Lemaitre

Un thriller psychologique incroyable, à la fois palpitant et angoissant. J’ai énormément apprécié la plume de Pierre Lemaitre qui est incisive et très réaliste. L’intrigue est très bien menée du début à la fin et même si la première partie est un peu longue, elle est nécessaire pour comprendre toute l’ampleur de la folie qui règne autour autour de cette histoire. Un thriller passionnant à découvrir de tout urgence ! MON AVIS COMPLET ICI




Angelfall, tome 1 : Penryn et la fin du monde • Susan Ee

Une histoire originale et captivante qui revisite notre vision commune du monde angélique d’une façon surprenante. L’auteure immerge son lecteur dans un monde post-apocalyptique qui fait froid dans le dos. Cet univers est très bien décrit avec une plume incisive et sans concession. On arrive aisément à se projeter dans le monde dévasté et glaciale du roman. Et pour ne rien gâché les personnages principaux sont très bien travaillés et terriblement attachants.
Une intrigue passionnante, des personnages charismatiques, mêlé à la plume enchanteresse de EE Susan ; Angelfall est, vous l’aurez compris, une grande réussite et une saga que je vous encourage à découvrir. MON AVIS COMPET ICI



BILAN CHALLENGE EN COURS :
En 2016 je compte mes pages : 18123 pages lus
Challenge des 100 romans : 44/100
ABC 2016 : 12/26
Littérature de l'Imaginaire - 4e édition : 27/24 


mardi 26 juillet 2016

Angelfall, tome 1 : Penryn et la fin du monde • Susan Ee

Angelfall, tome 1 : Penryn et la fin du monde
Auteur : Susan Ee
Broché : 403 pages
Éditeur : Fleuve éditions (3 avril 2014)
Collection : Territoires
Genre : Fantastique


SYNOPSIS :
Le monde court à sa perte. Depuis six semaines, les anges attaquent les humains et ont entrepris de détruire la civilisation. Alors que Penryn tente de prendre soin de sa petite sœur, Paige, handicapée, et de sa mère, paranoïaque et schizophrène, elle assiste à une scène terrible : un ange, Raffe, se fait couper les ailes devant elle par d’autres de son espèce. Penryn se fait repérer et les anges kidnappent sa petite sœur. L’ange blessé est laissé pour mort. Penryn décide de lui venir en aide, car il est le seul à pouvoir révéler l’endroit où ils ont emmené Paige. Même s’ils sont ennemis, ils entreprennent ensemble leur voyage qui les mène jusqu’à San Francisco, où les anges ont établi leur nid. Raffe espère pouvoir se faire greffer des ailes et Penryn entrevoit enfin la possibilité de sauver sa sœur. Mais c’était sans compter sur la résistance humaine qui se met en place, la nature maléfique de certains anges et l’évolution de la relation entre Raffe et Penryn...


MON AVIS :
Ce roman nous plonge dans un univers post-apocalyptique assez sombre où les anges sont descendus sur terre pour combattre les Hommes. Les humains étant considérés pour eux comme une espèce dénuée de bon sens, qui n’a aucun respect pour ce qui l’entoure. Ils ont donc décidé de les réduire à l’esclavage.
L’univers mis en place par l’auteure est vraiment brillant et très original. Elle nous décrit un monde angélique très bien pensé fait de hiérarchie, de règles et complots politiques. Et on ne peut qu’apprécier ce monde complexe où rien n’est manichéen. Il n’y a pas les bons humains d’un côté et les mauvais anges de l’autre ou vice-versa. Il est alors difficile de prendre parti pour l’un ou l’autre clan ou pour l’un ou l’autre des personnages. Le point de vu de chaque « espèces » est développé puisque l’on suit Penryn, qui a vécu l’invasion des anges et qui est victime de leur cruauté mais qui est obligée de partager son périple avec Raffe, un ange, qui lui expose sa vision des choses en tout logique. Raffe est d’ailleurs un personnage sur lequel j’ai complètement craqué. Il est mystérieux, discret mais à la fois très fort et protecteur envers Penryn. Penryn est quant à elle une jeune fille brillante, très mature et qui a en commun avec Raffe d’être très forte. Ils sont tous les deux très intelligent et leurs discutions sont sarcastiques et tendres à la fois. Ils ont besoin l’un de l’autre et ils essayent de se comprendre mutuellement. C’est un très beau duo, plein de malice.
L’intrigue est très prenante. De plus la plume de l’auteure est très agréable et les chapitres très court, ce qui donne un bon rythme au récit. J’ai passé un très bon moment et je suis curieuse de découvrir les prochains tomes pour continuer à suivre les péripéties de nos protagonistes.


CONCLUSION :
Une histoire originale et captivante qui revisite notre vision commune du monde angélique d’une façon surprenante. L’auteure immerge son lecteur dans un monde post-apocalyptique qui fait froid dans le dos. Cet univers est très bien décrit avec une plume incisive et sans concession. On arrive aisément à se projeter dans le monde dévasté et glaciale du roman. Et pour ne rien gâché les personnages principaux sont très bien travaillés et terriblement attachants.
Une intrigue passionnante, des personnages charismatiques, mêlé à la plume enchanteresse de EE Susan ; Angelfall est, vous l’aurez compris, une grande réussite et une saga que je vous encourage à découvrir.


NOTE : 4/5









Robe de marié • Pierre Lemaitre

Robe de marié
Auteur : Pierre Lemaitre
Broché : 270 pages
Editeur : Calmann-Lévy (7 janvier 2009)
Genre : Thriller


SYNOPSIS :
Nul n'est à l'abri de la folie. Sophie, une jeune femme qui mène une existence paisible, commence à sombrer lentement dans la démence : mille petits signes inquiétants s'accumulent puis tout s'accélère. Est-elle responsable de la mort de sa belle-mère, de celle de son mari infirme ? Peu à peu, elle se retrouve impliquée dans plusieurs meurtres dont, curieusement, elle n'a aucun souvenir. Alors, désespérée mais lucide, elle organise sa fuite ; elle va changer de nom, de vie, se marier, mais son douloureux passé la rattrape... Les ombres de Hitchcock et de Brian de Palma planent sur ce thriller diabolique.

MON AVIS :
Ce roman raconte l'histoire de Sophie, une trentenaire qui sombre peu à peu dans la folie et qui devient une criminelle en série sans jamais se souvenir de ses meurtres. Ce résumé nous promet un thriller psychologique de haut vol et c’est ce qu’il est en réalité. Je découvre la plume de Pierre Lemaitre avec ce roman et je dois dire que ma lecture a été forte en émotion et que je ne suis pas prête de l’oublier.

On découvre avec le personnage de Sophie une femme ordinaire qui devient démente au fil des jours et cela est aussi intriguant qu’effrayant. Dès les premières lignes l’auteur brouille les pistes et arrive à faire ressentir à son lecteur des émotions contradictoires. Ainsi dès le début on est confronté à un meurtre horrible qui semble avoir été commis par Sophie et alors que la morale voudrait qu’on éprouve de la crainte ou de la haine envers ce personnage, l’écrivain arrive à faire naitre en nous de la compassion et de l’empathie. Le piège se referme alors sur nous et on a qu’une seule envie c’est de savoir ce qui se cache réellement derrière la personnalité torturée de la meurtrière qui nous embarque dans une cavale où la situation ne va faire que s’aggraver pour elle.

Le seul petit bémol c’est que j’ai trouvé la première partie assez lente et peut-être trop longue à mon goût puisqu’elle occupe presque la moitié du livre. Je ne peux pas dire que je me sois ennuyée car on est plongé dans les pensées de Sophie et on suit ses péripéties. Mais disons que j’ai ressenti un certain malaise durant la lecture de cette première moitié. On ne sait pas où l’auteur veut nous amener et j’ai vraiment subi ma lecture plus que je ne l’ai apprécié. Quand il m’arrivait de reposer le livre je n’avais vraiment pas envie de le reprendre.

Heureusement tout s’arrange dans la seconde partie où le point de vue de la narration change. L’intrigue prend alors un tout autre sens et les révélations s’enchaînent à l’aide de flash-back. Le suspens est alors à son comble, la folie devient horreur et l’on prend peu à peu conscience de l’ampleur de la machination. Le dénouement final est magistral et totalement inattendu. Jusqu’à la dernière ligne Pierre Lemaitre arrive à manipuler son lecteur.


CONCLUSION :
Un thriller psychologique incroyable, à la fois palpitant et angoissant. J’ai énormément apprécié la plume de Pierre Lemaitre qui est incisive et très réaliste. L’intrigue est très bien menée du début à la fin et même si la première partie est un peu longue, elle est nécessaire pour comprendre toute l’ampleur de la folie qui règne autour autour de cette histoire. Un thriller passionnant à découvrir de tout urgence !


MA NOTE : 4/5





mardi 5 juillet 2016

Phobos, tome 2 • Victor Dixen

Phobos, tome 2
Auteur : Victor Dixen
Broché : 490 pages
Editeur : R-jeunes adultes (19 novembre 2015)
Genre : Science-Fiction, Jeunesse

SYNOPSIS :
ILS CROYAIENT MAÎTRISER LEUR DESTIN.
Ils sont les douze pionniers du programme Genesis.
Ils pensaient avoir tiré un trait sur leurs vies d’avant, pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.

ELLE CROYAIT MAÎTRISER SES SENTIMENTS
Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l’amour.
Elle pensait pouvoir ouvrir son cœur sans danger.
En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.

MÊME SI LES SOUVENIRS TOURNENT AU SUPPLICE, IL EST TROP TARD POUR OUBLIER.


MON AVIS :
J’avais des appréhensions quant à la lecture de ce roman car je n’avais que moyennement aimé le tome précédent (cf. mon avis sur le tome1). Et même si dans cette première partie, je trouvais que l’intrigue manquait de profondeur, la scène finale avait su attiser mon intérêt. C’est donc par curiosité mais sans grande attente que j’ai continué la saga et je dois avouer que j’ai été agréablement surprise.

Ce second tome est beaucoup plus creusé que le premier, on s’intéresse beaucoup plus aux personnages qui évoluent et qui se dévoilent enfin. On en apprend davantage sur leurs passés individuels, leurs caractères et leurs psychologies est approfondies. Dans le premier tome, il n’y avait guère que le personnage de Léonor qui attirait mon attention, alors que dans cette suite j’ai réussi à ressentir des émotions pour l’ensemble des protagonistes.
L’intrigue gagne en relief et le suspens est au rendez-vous. Nos aventuriers de l’espace vivent énormément de péripéties et on se sent d’autant plus proche d’eux qu’ils sont mis face à des dilemmes importants. Des révélations fortes nous sont faites tout au long des pages et rendent la lecture très addictive.

J’ai adoré ce second tome et j’ai hâte de continuer la saga. La sortie du prochain tome est prévue pour novembre 2016. D’ici là je vais lire le préquel Phobos Origines qui revient sur l’histoire des six candidats masculins et qui promet d’être très intéressant.


CONCLUSION :
Le premier tome de la saga est un vrai tome introductif dans le sens où il nous présente les personnages et les situations mais sans trop de relief. Sa lecture m’avait laissé perplexe mais j’ai bien fait de persévérer et de faire confiance à Victor Dixen car ce second tome m’a vraiment plu. Les personnalités de chacun des protagonistes ressortent beaucoup plus que dans le premier volet. L’intrigue est haletante et les péripéties nombreuses. On est happé par l’histoire et le suspense est présent du début à la fin. Pour ceux qui avait aimé le premier tome je n’ai qu’à vous recommander de vous plonger le plus rapidement possible dans ce second tome et pour ceux qui tout comme moi l’ont moyennement aimé je vous recommande fortement la lecture de ce nouvel opus qui a su me surprendre dans le bon sens du terme.


MA NOTE : 4/5