Mes dernières chroniques

⥥⥥⥥⥥ Mes dernières chroniques ⥥⥥⥥⥥

dimanche 26 juin 2016

"Felicity Atcock, tome 1 : Les anges mordent aussi" de Sophie Jomain


Felicity Atcock, tome 1 : Les anges mordent aussi
Auteur : Sophie Jomain
Poche : 318 pages
Editeur : J’ai lu (15 janvier 2014)
Genre : Fantastique



SYNOPSIS :
«J’ai vraiment pas de bol, il aura suffit d’une morsure, d’une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de s’enterrer dans mon jardin, sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et… ennuyeuse à mourir. »
Sauf qu’en voulant éloigner les ennuis, il arrive qu’on en attire d’autres… à plumes.


MON AVIS :
Prenez une héroïne avec un fort caractère mais quand même un peu bonne poire et qui est douée pour se mettre dans des situations délicates. Ajoutez-y des créatures surnaturelles aussi terrifiantes que sexy. Saupoudrez le tout de romance et d’une pincée d’érotisme. Vous avez là tous les ingrédients pour faire un excellent roman de bit-lit. Ce premier tome suit exactement cette recette mais est rehaussé en plus du talent d'écriture et de l’originalité de Sophie Jomain.
Ce qui est agréable dans ce roman c’est que l'auteure a particulièrement soigné la psychologie de ses personnages. Le risque avec le genre littéraire de la bit-lit c’est de tomber dans du déjà vu avec des protagonistes fades. En soit l'histoire d'une humaine qui rencontre des créatures surnaturels n'a rien d'original, mais Sophie Jomain a sa manière bien à elle de donner vie à ses personnages. Elle nous fait entrer dans son propre univers avec sa propre définition des phénomènes fantastiques qui entrent dans la vie de son héroïne, Félicity. Dans l’intrigue on retrouve ainsi des vampires tout ce qu’il y a de plus classique mais aussi des vampires nouveau-nés ingérables, des anges qui n’ont d’innocent que le nom et des démons assez angoissants. L’auteure met parfaitement en scène toutes ces créatures et surprend le lecteur en prenant des libertés par rapport aux mythes et légendes.
Félicity endosse très bien son rôle d’héroïne et est juste géniale. Elle a un caractère bien trempé, une bonne répartie et surtout beaucoup d’humour et d’autodérision face à toutes les choses étranges qui lui arrivent. Sophie Jomain a une plume simple et fluide, ce qui rend la narration accessible et nous donne un sentiment de proximité avec Félicity. On la suit donc volontiers dans ses péripéties et on entre facilement en empathie avec elle.
L’intrigue quant à elle est très addictive. La question principale qui nous tient en haleine est de savoir comment Félicity va faire pour se sortir de ses ennuis et vu que la situation ne va que de mal en pis autant dire qu’on a beaucoup de mal à poser le livre. De plus Sophie Jomain ne nous dévoile que très progressivement les clés pour comprendre les événements et les personnages ce qui laisse planer le suspense jusqu'à la fin. D’ailleurs beaucoup de mystères restent inexpliqués après la lecture de ce premier tome ce qui ne fait qu’attiser ma curiosité pour la suite de la saga.


CONCLUSION :
Un premier tome qui introduit très bien l’univers original et pétillant de Sophie Jomain. Son style d’écriture est fluide et très agréable à lire. Les personnages sont très mystérieux et ne se dévoilent que partiellement, ce qui laisse présager un second tome au moins tout aussi haletant que celui-ci. Félicity est une héroïne très attachante qu’on ne peut qu’apprécier. Le récit est bien rythmé et les scènes d’action s’enchainent parfaitement avec les scènes de descriptions et de narration. La fin est intrigante et remet en cause les acquis de l’histoire ce qui me donne très envie de continuer la saga.


MA NOTE : 4/5







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire