Mes dernières chroniques

⥥⥥⥥⥥ Mes dernières chroniques ⥥⥥⥥⥥

samedi 30 avril 2016

"Une braise sous la cendre, tome 1" de Sabaa Tahir


Une braise sous la cendre, tome 1
Auteur : Sabaa Tahir
Broché : 523 pages
Editeur : Pocket Jeunesse (15 octobre 2015)
Genre : Fantasy

SYNOPSIS :
"Je vais te dire ce que je dis à chaque esclave qui arrive à Blackcliff : la Résistance a tenté de pénétrer dans l'école un nombre incalculable de fois. Si tu travailles pour elle, si tu contactes ses membres, et même si tu y songes, je le saurai et je t'écraserai."

Autrefois l'Empire était partagé entre les Érudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l'empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d'écrire s'expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d'élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté... et sauver ceux qu'ils aiment.


MON AVIS :
Difficile de classer ce roman dans un seul genre. Alors oui, il s'agit de Fantasy car l'univers du récit est imaginaire et empreint de magie, mais l'intrigue fait penser à certaines dystopies bien connues du genre. C'est ce côté dystopique qui fait qu'au premier abord ce roman n'a rien d'original puisque l'on assiste à une rébellion des personnages principaux face à une société despotique. Mais là où Sabaa Tahir se démarque c'est dans sa façon de nous narrer l'histoire. En effet, contrairement à d'autres histoires de ce type, elle n'épargne rien aux lecteurs et ne cède pas à la facilité dans les épreuves qu’elle réserve aux personnages.
Les deux narrateurs de l’histoire sont Laïa qui fait partie du peuple des Érudits et Elias qui lui appartient aux Martiaux. A priori rien ne les destinait à se rencontrer puisqu'ils vivent dans des univers complètements opposés. Elias fait partie des Martiaux qui ont pour mission de soumettre et d'exterminer les Érudits. Mais ils ont comme point commun de rejeter l'ordre préétabli et de vouloir s'en libérer. Ces deux personnages au caractère fort, vont tous les deux évoluer. En effet au début on ressent chez eux une certaine fatalité, ils subissent leur destin et n'ont que très peu confiance en eux mais cela change car ils vont trouver face aux épreuves qu'ils vivent la force de combattre le pouvoir. Leurs futurs sont liés mais ils ne se rencontrent que très tardivement dans le déroulement de l'histoire et surtout ils ne se font pas confiance de suite. C’est ce qui rend l'ensemble de l'intrigue très crédible car nos héros ont des comportements cohérents et l'enchaînement des péripéties qu'ils vont être amené à vivre le sont tout autant.
Ce que j'ai aussi apprécié c'est que l'auteur assume jusqu'au bout la dureté du monde qu'elle nous narre. Les protagonistes évoluent dans un univers sans pitié où le quotidien est aussi difficile et cruel des deux côtés de la société. Les Érudits sont opprimés par les Martiaux et n'ont aucune liberté mais à l'opposé les Martiaux ne sont pas plus heureux. Ils sont former à la dure pour devenir de véritables machine à tuer et tous les moyens de torture sont bons pour les endurcir et les soumettre aveuglément au pouvoir.
L'action est soutenue du début à la fin et on a qu'une envie c'est que les personnages se sortent de l'enfer dans lequel ils sont plongés. Leur quotidien est très difficile et l’on ne peut qu'être en empathie avec eux.
Sabaa Tahir a une écriture addictive. À chaque fin de chapitre son cliffhanger et il est difficile de s'interrompre dans sa lecture. Le fait que l'on suive un chapitre sur deux le point de vue de Laïa et d’Elias ne laisse aucune place à la monotonie. En plus d'un univers très bien travaillé tous les protagonistes de l'histoire sont très bien dépeints ; Ils ont tous des caractères et des vécus très différents. Qu'on les aime ou qu'on les déteste, ils ne nous laissent pas indifférent.


CONCLUSION :
L'univers de Sabaa Tahir est dur et sans concession. Fait de violences, de complots politiques et de scènes de bataille sanglantes. Tout est très détaillé et rien n'est épargné aux lecteurs. Les deux personnages principaux sont très attachants et dans l'ensemble tous les protagonistes sont intéressants. L'intrigue est complexe et on n’a pas le temps de s’ennuyer. Les actions s'enchaînent à toute vitesse et le lecteur ne peut qu'être impliqué dans le sort qui est réservé aux personnages. C'est un premier tome très réussi pour une saga qui semble très prometteuse. J'ai adoré ma lecture et j'ai hâte de découvrir la suite.


MA NOTE : 4/5


« Plus de combats. Plus de violence. Tout ce que je veux, c’est fuir l’Empire. La véritable liberté, de corps et d’âme. Voilà ce pour quoi je me bats. Pas pour devenir empereur. Pas pour le pouvoir. Pour la liberté. »





1 commentaire: