Mes dernières chroniques

⥥⥥⥥⥥ Mes dernières chroniques ⥥⥥⥥⥥

mardi 12 avril 2016

"I.R.L." de Agnès Marot

I.R.L.
Auteur : Agnès Marot
Broché : 442 pages
Editeur : Gulf Stream / Collection Electrogène (7 avril 2016)


SYNOPSIS :
Chloé Blanche a grandi à Life City. Comme tous ses habitants, elle ignore qu'ils sont filmés en permanence. Elle ignore qu'ils sont un divertissement pour des milliers et des milliers de foyers. Elle ignore qu'ils sont les personnages de Play Your Life, l'émission qui fait fureur hors de Life City, IRL. Elle ignore surtout à quel point ils sont manipulés. Lorsqu'elle rencontre Hilmi, le nouveau à la peau caramel, elle tombe immédiatement amoureuse. Mais ceux qui tirent les ficelles ne le lui destinent pas. C'est ainsi qu'elle découvre la nature de tous ceux qui vivent à Life City : les personnages d'un immense jeu vidéo


MON AVIS :
Ce livre me faisait de l'œil depuis que j'ai appris sa sortie, alors le 7 avril, je me suis jetée dessus. Le synopsis me plaisait beaucoup et j'avais hâte de découvrir l'univers d’Agnès Marot. "I.R.L" est un roman d'anticipation qui nous transporte fin des années 2080 et il y a de quoi avoir froid dans le dos par rapport à notre possible futur. L'auteure soulève la problématique du contrôle de la population par les nouvelles technologies et c'est un sujet qui me passionne et qui fait naitre beaucoup de questionnements ; Et si dans un monde futur la collecte de nos informations personnelles via internet servait à nous maintenir sous le joug des hauts dirigeants ? Serions-nous ainsi déposséder de nos vies, de notre liberté de prendre des décisions ? Cette idée d’une société aliénée par la technologie où nous ne serions plus capable de réfléchir, privé du droit de choisir me fait extrêmement peur et par le biais de ce roman, Agnès Marot rend cet avenir palpable, d'autant plus qu'elle fait référence à des choses qui existent déjà dans notre vie actuelle. C'est ce qui rend le message de ce livre fort car l'univers de ce roman est plus que probable. Il ne faut que très peu d'imagination pour se projeter auprès des personnages du récit.
Ainsi on va suivre Chloé qui vit à Life City, un monde virtuel à mi-chemin entre l'univers du "Truman Show" et celui des "Sims". Alors qu'elle mène une vie tout à fait normale, elle va prendre conscience qu'elle est filmée et manipulée par un monde extérieur dont elle ignore tout. Chloé qui est observée en permanence par la population du monde réel va grâce à l'aide d'un mystérieux inconnu, avec qui elle communique par mail, décider de renverser la situation et de ne plus se laisser faire. Elle a beau être un simple personnage de jeux vidéo, elle a réussi à développer sa propre conscience et sa propre personnalité. Et c’est d'ailleurs cette personnalité qui m'a beaucoup plu et qui a fait que je me suis beaucoup attaché à elle. Fragile et forte à la fois, Chloé rend l'histoire palpitante. Mais elle n'est pas la seule à m'avoir fait ressentir des émotions car il faut bien l'avouer, Agnès Marot a un vrai talent pour développer la psychologie de ses personnages. En effet qu’on les aime ou qu’on les déteste, ils ont tous un psychisme complexe et des caractères intéressants. Tout n’est pas blanc ou noir et un personnage que l’on adore à un moment de l’histoire, peut réussir à nous décevoir l’instant d’après ou le contraire et j'ai adoré ça.
L'intrigue évolue sans cesse et les rebondissements sont tout simplement époustouflants. Pas le temps de s'ennuyer, tout va très vite et une fois plongé dans la lecture il est très difficile d'en ressortir sans en connaître le dénouement.
De plus la construction de la narration est dynamique puisque l'on alterne entre monde réel et monde virtuel et entre présent et passé. Ce voyage spatio-temporel au sein du récit est très bien mené par l’auteure et donne à l'intrigue un côté dynamique et tout en relief. 


CONCLUSION :
Ce roman m’a captivé du début à la fin. L'univers mis en place par l'auteure est à la fois très lointain et tellement réaliste. Le lecteur peut facilement s'imaginer dans ce futur car tout n'est que projection de notre société actuelle et il en faudrait peut pour se retrouver dans le monde déshumanisé d’IRL. La société décrite par l'auteure a beau être totalement contrôlée par les nouvelles technologies, elle n'en reste pas moins très vivante car les personnages décrits sont tous très bien travaillés et nous font ressentir des émotions fortes. J'ai passé un excellent moment de lecture et ce livre à réussi à me marquer de son empreinte. Je ne suis pas prête de l'oublier et j'ai hâte de lire un autre roman d'Agnès Marot.


MA NOTE : 4/5



«Vous imaginez ce que ça fait de découvrir qu’on est observés depuis toujours, sans savoir par qui ni dans quel but ? Vous imaginez toutes les horreurs qui me sont passées à 
l’esprit ? »
« Je vais vous dire ce qu’on ressent dans ces moments-là : toute votre vie défile. Tous ces moments de honte, de gêne, ces moments que vous croyez bien à l’abri dans votre jardin secret ; tous ces moments reviennent vous frapper de plein fouet. N’essayez pas de nier : je sais que vous les avez vus. Je peux même vous dire qu’ils ont fait exploser l’audience sur la chaîne de ma famille. Je le sais, parce que je les ai retrouvés. »



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire