Mes dernières chroniques

⥥⥥⥥⥥ Mes dernières chroniques ⥥⥥⥥⥥

vendredi 11 mars 2016

"Les contes d’Amy" de Frédéric Livyns

Les contes d’Amy
Auteur : Frédéric Livyns
Ebook : 224 pages
Editeur : Editions Multivers 
Genre : Fantastique, nouvelle




QUATRIEME DE COUVERTURE :
Tout commence par un petit cahier trouvé par hasard dans un asile désaffecté.
L’inquiétude surgit au détour d’un rapport psychiatrique qui laisse entendre que la petite Amy, la rédactrice de ces contes peu ordinaires, était perturbée mentalement. L’angoisse se matérialise sous la forme d’une affirmation : l’enfant a le pouvoir de vous faire vivre vos peurs les plus profondes.
Que feriez-vous si, du jour au lendemain, tous les gens qui vous entourent apparaissaient défigurés, brûlés ? Quelle serait votre réaction si votre fille se liait d’amitié avec un ami pas si imaginaire que cela ? Auprès de qui chercher de l’aide quand votre famille se fait déchiqueter sous vos yeux par les créatures qui se tapissent dans les ténèbres ?


MON AVIS :
Je tiens tout d’abord à remercier les éditons multivers, de m’avoir envoyé ce livre en partenariat avec le site Livraddict.

Ce livre regroupe douze nouvelles fantastiques à cheval entre le paranormal et l’horreur. Un couple visite un asile désaffecté dans le but de l’acheter. La femme va tomber, au détour des couloirs, sur un mystérieux carnet qui renferme des petites histoires écrites de la main d’une ancienne patiente de l’asile. L’auteur de ce carnet s’appelle Amy, c’est une petite fille muette, à l’esprit dérangé qui a toujours terrorisé son entourage et dont la particularité physique est d’avoir le visage d’une personne âgée. Le don d’Amy est de pouvoir donner vie aux pires cauchemars des gens qu’elle côtoie, simplement en les écrivant.

Dès l’introduction je me suis dit que ce livre allait certainement me promettre des instants de frayeur. Mais je dois avouer que j’ai été légèrement déçu car l’auteur n’a pas réussi à me faire frissonner. En effet le thème des nouvelles sont trop classiques. Du moins j’ai eu une impression de déjà vu et je n’ai donc pas été réellement surprise quant au dénouement de chaque histoire. De plus même s’il y a quelques passages gores, les nouvelles se finissent en général plutôt bien. Les principaux acteurs de la peur sont souvent des fantômes et des défunts qui souhaitent juste dire au revoir à leurs proches. Pour moi ça n’a rien de vraiment terrifiants. De surcroît certains sujets sont récurrents d’une histoire à l’autre comme la perte d’un proche, le divorce ou encore l’arrivée dans une nouvelle ville.
Malgré ma légère déception j’ai apprécié la plume de Frédéric Livyns qui est très fluide et agréable, les nouvelles se lisent vite. Même si le manque d’originalité ne m’a pas permis de me laisser emporter, l’auteur a un réel don pour créer des ambiances angoissantes.

Mon seul regret c’est de ne pas en savoir plus sur le personnage d’Amy. C’est un personnage vraiment mystérieux et qui su attisé ma curiosité. A quand un roman dont le personnage principal serait la petite fille au visage vieilli ?


CONCLUSION :
Un recueil de nouvelles bien écrit mais dont la thématique manque d’originalité. Le climat mis en place par l’auteur est assez macabre et même si j’ai été déçu par le manque de suspense, il faut reconnaître que j’ai malgré tout passé un bon moment de lecture et que je ne me suis pas ennuyé.


MA NOTE :
3/5 : Un recueil de nouvelles qui sera réveiller vos peurs les plus profondes.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire