Mes dernières chroniques

⥥⥥⥥⥥ Mes dernières chroniques ⥥⥥⥥⥥

lundi 14 mars 2016

"La mécanique du coeur" de Mathias Malzieu

La mécanique du coeur
Auteur : Mathias Malzieu
Poche : 160 pages
Editeur : J'ai lu (30 mars 2009)
Genre : Conte


SYNOPSIS :
Edimbourg, 1874 : le jour le plus froid du monde. Lorsque Jack naît, son cœur gelé se brise immédiatement. La sage-femme le remplace par une horloge et le sauve.
Depuis lors, il doit prendre soin d'en remonter chaque matin le mécanisme. Mais gare aux passions ! Le regard de braise d'une petite chanteuse andalouse va mettre le cœur de Jack à rude épreuve...


MON AVIS :
Je viens d’achever ma lecture de « Journal d’un vampire en pyjama » et je n’ai pu me résoudre à abandonner la magnifique plume de Mathias Malzieu, j’ai donc enchainer sur ce conte.
Avec ce récit l’on suit les aventures de Jack qui a comme particularité d’avoir une horloge à la place du cœur. En effet il est naît le jour le plus froid du monde et son cœur a gelé, pour le sauver la sage femme lui a greffé une horloge. En grandissant il reste fragile et pour préserver sa mécanique du cœur, il doit respecter certaine règle dont la plus importante est de ne pas tomber amoureux. Mais à l’âge de dix ans Jack tombe sous le charme d’une petite chanteuse et danseuse de Flamenco. A partir de ce jour son seul but sera de la retrouver pour lui avouer ses sentiments.
L’auteur nous plonge dans un monde fantastique à la Tim Burton. La poésie qui ressort de ce roman rend l'histoire vraiment belle mais aussi un peu mélancolique. Mais ce côté sombre fait du bien et est réchauffé par la pureté des sentiments que Jack éprouve. On a envie de le protéger car on a peur pour lui que cet amour ne finisse par lui faire du mal et par détraquer la mécanique de son cœur. Car l’amour aussi beau et grand soit-il, peut aussi faire très mal.
J’ai vraiment été happé par l’univers de Mathias Malzieu et mon seul regret c’est que ce récit ne soit pas plus long.


CONCLUSION :
Je me suis totalement évadé sous la plume de Mathias Malzieu. Il joue avec les mots et nous projette dans un univers original à la fois sombre mais rempli de personnage haut en couleur. Je me suis beaucoup attachée à Jack, ce petit garçon rêveur au coeur fragile. "La mécanique du coeur" explore parfaitement les méandres de l'amour


MA NOTE :
4/5 : Un magnifique conte à l’univers poétique et déjantée.

CITATION :
« Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux. Car alors pour toujours à l’horloge de ton cœur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, tes os imploseront, et la mécanique du cœur sera brisée de nouveau. »


DU LIVRE AU FILM :
J'ai enchaîné ma lecture sur le visionnage de son adaptation sortie en 2014. J'ai presque préféré le film au livre puisque j’ai adoré la musique de Dionysos qui est associé à certaine scène. L’univers gothico-romantique est magnifiquement retranscrit dans ce film d’animation qui m’a complètement émerveillé.


MON AVIS EN VIDEO :





1 commentaire: