Mes dernières chroniques

⥥⥥⥥⥥ Mes dernières chroniques ⥥⥥⥥⥥

jeudi 14 janvier 2016

"Animale, tome 1 : La Malédiction de Boucle D'or" de Victor Dixen

Animale, tome 1 : La Malédiction de Boucle D'or
Auteur : Victor Dixen
Broché : 544 pages
Editeur : Gallimard Jeunesse (22 août 2013)
Genre : Fantasy, Jeunesse



SYNOPSIS :
Et si le conte le plus innocent dissimulait l'histoire d'amour la plus terrifiante ?
1832. Blonde, dix-sept ans, orpheline, vit depuis toujours dans un couvent, entourée de mystères. Pourquoi les sœurs l'obligent-elles à couvrir ses cheveux d'or et à cacher sa beauté troublante derrière des lunettes noires ? Qui sont ses parents et que leur est-il arrivé ? Quelle est la cause de ses évanouissements fréquents ?
Blonde est différente et rêve de se mettre en quête de vérité. Alors qu'elle s'enfuit du couvent pour remonter le fil du passé, elle se découvre un côté obscur, une part animale : il y a au cœur de son histoire un terrible secret.


MON AVIS :
Suite à ma lecture du premier tome de Phobos j’ai eu envie de continuer à découvrir l’univers de Victor Dixen. J’ai encore plus apprécié Animale que Phobos. Le style de l’auteur est toujours aussi captivant mais l’intrigue est beaucoup plus complexe et plus intéressante à mes yeux. Ce roman est un vrai coup de cœur.

J’ai déjà lu le prélude le mois dernier (ma chronique ici). Celui-ci permet de situer l’histoire dans le contexte historique de l’époque des guerres napoléoniennes et soulève l’intrigue d’un régiment mystérieux qui transporte des cargaisons de bêtes féroce dont on ne connaît pas la nature. Ce prélude d’une soixantaine de page est intéressant mais n’est néanmoins pas indispensable pour commencer à lire la saga.

Tout d’abord j’ai adoré l’univers dans lequel l’auteur a choisi de planter son intrigue. La première partie du roman nous plonge au cœur d’un couvent où l’on suit notre héroïne Blonde. Très rapidement Blonde va devoir mener une enquête par rapport à son passé. En effet un mystérieux dossier lui est remis par un étranger. Dès lors on va de surprise en découverte au côté de Blonde. On découvre en même temps qu’elle les éléments du dossier et cela donne un style très immersif à la lecture.

J’ai trouvé originale la façon dont est construit le récit puisqu’il alterne entre le point de vue de notre personnage principal Blonde, écrit à la première personne, et entre la narration à la 3ème personne pour la trame principale de l’histoire. Sans compter que tout au long du roman de nombreux narrateur prennent tour à tour la parole quand cela est nécessaire. L’auteur se permet également de nous faire naviguer entre le présent et le passé. Malgré ces alternances le récit reste incroyablement claire et simple à lire et à comprendre. Le rythme est soutenu et les pages défilent à toute vitesse.

Le personnage de Blonde est incroyablement attachant. Elle évolue tout au long de l’histoire. Elle passe d’une jeune couventine fragile à une femme forte et intrigante à la recherche de son passé. Le tout sur fond de romance.


CONCLUSION :
Le style de Victor Dixen est à la fois précis et captivant. Le récit est rythmé et nous fait voyager à travers les lieux et l’histoire. Le personnage principal est très attachant et évolue tout au long du récit. C’est un roman riche de contenu qui ne souffre d’aucune longueur.
La revisite du conte de Boucle d’or et les Trois Ours est très réussite. Tous les éléments sont repris et sont cohérents. Après la lecture de ce roman je n’aurais plus la même vue du conte enfantin écrit par Robert Southey en 1837. Et si la véritable histoire n’était pas celle qui nous est conté par Victor Dixen ?


MA NOTE :
5/5 : Un vrai coup de cœur !








3 commentaires:

  1. petit coucou, j'ai trop hâte de le lire et encore + depuis que j'ai lu cet article ! J'accroche moins dans le fantastique mais je suis convaincue que cela peut aussi me plaire. En attendant Phobos 3 ;)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai également découvert Dixen avec le premier tome de Phobos que j'ai ADORé !
    J'ai souvent entendu parlé de sa saga animale et grâce à ta chronique je pense que je vais vraiment me procurer ce premier tome.
    Merci pour ta chronique !
    A bientôt,
    Cécile - http://www.lequotidiendececile.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi "Animale" est vraiment meilleur que "Phobos". Je ne peux que t'encourager à le lire.

      Supprimer