Mes dernières chroniques

⥥⥥⥥⥥ Mes dernières chroniques ⥥⥥⥥⥥

lundi 29 août 2016

Archer's Voice • Mia Sheridan

Archer’s Voice
Auteur : Mia Sheridan
Broché : 394 pages
Éditeur : Hugo Roman (4 février 2016)
Genre : Romance new adult 


RÉSUMÉ :
Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu'elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu'elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix. Archer's voice parle de la rencontre d'une femme dont la mémoire reste bloquée sur une nuit d'horreur et d'un homme pour qui l'amour est la clé de sa liberté. C'est l'histoire d'un homme silencieux qui vit avec une blessure terrible et de la femme qui va l'aider à retrouver sa voix. C'est une histoire de souffrance, de destin, et du pouvoir de l'amour. Un roman poignant et captivant. Un héros sensuel et émouvant. Une héroïne blessée.


MON AVIS :
J'ai eu envie de légèreté dans mes lectures cet été et quoi de mieux pour cela qu'une romance. J'ai choisi celle-ci un peu au hasard et je ne le regrette pas puisque j'ai passé un très bon moment en compagnie d’Archer et Bree, nos deux personnages centraux.

J'ai beaucoup apprécié la plume de Mia Sheridan qui arrive parfaitement à nous transmettre les sentiments de ses personnages. Elle creuse dans leur psychologie et cela nous permet vraiment de les comprendre et de nous attacher à eux. D'autant plus qu’Archer, tout comme Bree, ont un vécu difficile et lorsqu'ils se rencontrent ils sont tous les deux abîmés par la vie et en quête de reconstruction.

Ce que j'ai d'ailleurs beaucoup aimé c'est que la romance arrive progressivement. Mia Sheridan n'a pas choisi l'option facile du coup de foudre immédiat. Bree et Archer se rencontrent par hasard et prennent leur temps pour se revoir et s'apprivoiser. Ce choix de l'auteure d'amener lentement l'histoire d'amour donne un côté réaliste et plus de crédibilité au récit.

L'autre point très positif c'est que derrière la romance se cache une véritable intrigue. Archer dissimule un terrible passé dont on ne recolle les morceaux que très tardivement dans l’histoire. L'auteure ménage vraiment le suspense et nous livre les révélations au compte-goutte. De plus Bree aussi enquête sur son passé et le drame qui l’a amené à changer de vie. J'ai vraiment été captivé par le vécu de nos protagonistes.

Si je ne devais citer qu'un seul défaut à la narration c'est le côté un parfois un peu niais de Bree. Alors que cette une fille intelligente dont j’ai plutôt aimé la personnalité, tout est gâché par le fait qu’à la vue d’Archer elle tombe systématiquement en pâmoison. Elle ne peut s'empêcher à chaque fois qu'elle le voit de venter ses atouts physiques et sa virilité. Elle devient alors totalement écervelée comme si plus rien d'autre ne comptais que la musculature de son Apollon. Ça m’a exaspéré au possible. Malgré ce point négatif, l’histoire est superbe et vaut la peine d'être découverte. Le fond est beau mêmes si la forme laisse parfois à désirer. Dans l'ensemble j’ai adoré m’a lecture.


CONCLUSION :
Une superbe histoire d'amour qui m’a beaucoup plu et a su me toucher. Bree et Archer sont deux âmes blessées qui vont se reconstruire ensemble, grâce à la force de leurs sentiments. On passe par des moments de tendresse extrême, à des moments torrides à d'autres très touchants. Derrière la romance, l'auteure a construit une véritable intrigue qui arrive à tenir le lecteur en haleine jusqu'au bout. Le seul petit bémol c'est le côté un peu niais de l'héroïne lors des scènes de tension sexuelle. J’ai trouvé que ces passages manquaient de finesse dans la narration, ce qui les rends totalement inutiles à mes yeux. Je m'en serais passé car la romance est tellement belle et l'intrigue tellement forte que ses scènes desservent la qualité du roman. C'est d’ailleurs ce qui fait que ce roman n'a pas été un coup de cœur mais juste une excellente lecture.


MA NOTE : 4/5





dimanche 21 août 2016

Beignets de tomates vertes • Fannie Flagg

Beignets de tomates vertes
Auteur : Fannie Flagg
Poche : 474 pages
Editeur : J'ai lu (24 juillet 2009)
Genre : Contemporain 


RÉSUMÉ :
Au sud de l'Amérique profonde, en Alabama, un café au bord d'une voie ferrée... Ninny, quatre-vingt-six ans, se souvient et raconte à Evelyn les histoires incroyables de Whistle Stop. Et Evelyn qui vit très mal l'approche de la cinquantaine et sa condition de femme rangée, découvre un autre monde. Grâce à l'adorable vieille dame, elle peut enfin se révéler, s'affirmer... Une chronique nostalgique et tendre, généreuse et colorée, pleine de saveur et d'humour. Un baume au cœur, chaud et sucré.


MON AVIS :
Ce roman nous plonge au cœur du Sud des Etats-Unis entre 1929 et 1988. Il raconte des tranches de vie entre passé et présent. Un passé difficile où la ségrégation raciale est omniprésente mais où l'on rencontre une poignée d'habitants qui ont décidé de résister et de continuer à vivre dans l'insouciance et dans le partage. Le présent est quant à lui fait de souvenirs et de nostalgie de cette riche et douce période. Heureusement la vieille Ninny est là pour transmettre son histoire et celle des habitants de sa bourgade de Whistle Stop à Evelyn une cinquantenaire qui est en pleine remise en question et que les paroles de sa nouvelle amie vont influencer pour reprendre sa vie en main.

Je dois avouer que j'ai parfois eu un peu de mal à me retrouver dans la chronologie des événements. En effet chaque chapitre nous emporte à une époque différente et ces allers-retours incessants entre les périodes m’ont souvent perdu. De plus le récit met en scène un grand nombre de personnages et il parfois un peu compliqué de tous les remettre dans le contexte. Ils sont tous très bien décrits et l'auteure nous livre chacune de leur histoire et même si j'ai trouvé ça fantastique, il faut être concentré pour retenir qui est qui.

À part ces quelques petites difficulté avec le schéma narratif, j'ai adoré ma lecture. Je me suis complètement évadée grâce à l’ambiance particulière et très agréable de ce roman. On apprend à mieux connaître l’histoire de l’Alabama dans les années 20 où le racisme fait rage et où les membres de Ku Klux Klan terrorisent. Mais heureusement dans cette société qui divisent il reste une lueur d'espoir grâce à des magnifiques personnes courageuses, généreuses et altruistes dont on fait la rencontre. Et surtout il y a des femmes de caractère, comme Idgie, Ruth ou encore Ninny qui sont exceptionnels et qui nous transmette sans le vouloir une sacrée leçon de vie. On s’attache à elles, à leurs vécus et au petit bourg de Whistle Stop qu'elles habitent et qu'elles animent de leur bonne humeur. 


CONCLUSION :
On passe par tous les sentiments en lisant ce roman ; Du rire aux larme, de la tendresse à la violence et de la haine à l'amour. C'est le récit ordinaire de gens extraordinaires. La plume de Fannie Flagg est authentique et vectrice d’une extraordinaire émotion. Le schéma narratif permet au lecteur de voyager dans le temps et dans le vécu des personnages qui ont fait l’histoire de Whistle Stop, une bourgade avec ses petites maisons en bois, sa voie ferrée, sa poste et son café où les habitants aiment se réunir. En lisant ce livre on fait la rencontre de belles personnes qui vivent des moments de joies mais aussi de peines et qui restent fortes malgré le contexte difficile. Ce témoignage transgénérationnel est une ode à la joie. Ce roman fait du bien, voilà tout.  Alors si vous voulez connaître une partie de la recette du bonheur jetez-vous sur ce livre et si vous ne la trouvez pas vous aurez au moins celle des beignets de tomates vertes.


MA NOTE : 4/5

mardi 16 août 2016

Le Puits des Mémoires, tome 1 : La Traque • Gabriel Katz

Le Puits des Mémoires, tome 1 : La Traque
Auteur : Gabriel Katz
Poche : 381 pages
Éditeur : Pocket (8 janvier 2015)
Genre : Fantasy

RÉSUMÉ :
Trois hommes se réveillent dans les débris d'un chariot accidenté en pleine montagne. Aucun d'eux n'a le moindre souvenir de son nom, de son passé, de la raison pour laquelle il se trouve là, en haillons, dans un pays inconnu. Sur leurs traces, une horde de guerriers, venus de l'autre bout du monde, mettra le royaume à feu et à sang pour les retrouver. Fugitifs, mis à prix, impitoyablement traqués pour une raison mystérieuse, ils vont devoir survivre dans un monde où règnent la violence, les complots et la magie noire.


MON AVIS :
J'essaie de lire de plus en plus de fantasy car c’est un genre avec lequel je ne suis pas encore à l'aise, mais que je trouve très intéressant. C'est un style littéraire qui mêle, dans une atmosphère de mythes et de légende, des thèmes du fantastiques et c'est ce côté découverte de l’imaginaire qui m'attire. Par contre le problème que je rencontre souvent c’est que je trouve ce type de roman trop complexe et je n'arrive pas à me laisser emporter dans les univers proposés.

Dans le cas de ce premier tome, je n'ai pas eu ce problème car le monde dans lequel Gabriel Katz fait évoluer ses personnages est très bien décrit et très accessible. Il a un style d'écriture simple et rythmé qui se lit aisément. Les descriptions sont bien faites et on entre facilement dans l'intrigue.

Par contre le gros bémol c'est que j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher aux personnages. Nos trois protagonistes sont en quête d'identité et cherchent à savoir ce qui se cache derrière leur amnésie. Et même si l'idée de base me paraissait intéressante, je trouve que l'intrigue prend trop de temps à se mettre en place. A la fin de ce premier tome, l’histoire a peu progressé et on a que peu de réponse à nos interrogations de départ. 
Je me suis ennuyée et j'ai subi ma lecture. Tout m’a paru très long... Le récit est pourtant ponctué de rebondissements mais j'ai trouvé que les péripéties se répétaient trop. On est toujours dans le même schéma, à savoir que nos personnages se réfugient quelque part et dès qu'ils sont installés et croient avoir trouvé le répit, ils sont amenés à fuir et à reprendre leur quête. 

Je ne pense donc pas continuer à découvrir cette saga en 3 tomes. L'auteur n'a pas réussi à me captiver et à m'impliquer dans l’histoire de ses personnages.


CONCLUSION :
Gabriel Katz a une plume agréable et accessible. L'univers mis en place est simple et le lecteur peut facilement s’y projeter. La lecture est fluide malgré les quelques longueurs de l'intrigue. La progression dans la quête des personnages m’a semblé longue et répétitive. Je me suis beaucoup ennuyée, malgré le bon rythme du récit apporté par les nombreux retournements de situation. A la fin de la lecture on a peu de réponse ce qui a provoqué chez moi un sentiment de frustration. Mais malgré mon envie de savoir je ne pense malheureusement pas poursuivre la lecture de cette saga car je n'ai pas réussi à m’attacher des personnages.


MA NOTE : 2/5

vendredi 12 août 2016

Le Lion • Joseph Kessel

Le Lion
Auteur : Joseph Kessel 
Poche : 256 pages
Éditeur : Folio (23 septembre 2004)
Genre : Classique

RÉSUMÉ :
« King lécha le visage de Patricia et me tendit son mufle que je grattai entre les yeux. Le plus étroit, le plus effilé me sembla, plus que jamais, cligner amicalement. Puis le lion s'étendit sur un flanc et souleva une de ses pattes de devant afin que la petite fille prît contre lui sa place accoutumée. »

Le Lion raconte l’histoire d’un voyageur (l’auteur ?) en visite dans une réserve du Kenya. Ce voyage est l’occasion pour lui d’une rencontre magique et pour le lecteur l’occasion de vivre un superbe safari tout en comprenant petit à petit les relations qui lient une famille pas comme les autres.


MON AVIS :
Ma première lecture de ce roman remonte à mes années collège et je me rappelle qu'elle avait laissé une empreinte forte en moi. Je me souvenais surtout des magnifiques descriptions des paysages africains et du ressenti particulier de plénitude que ça avait provoqué au plus profond de mon âme. Mais malheureusement je ne me rappelais pas beaucoup de l’histoire en elle-même. J'avais même oublié le rôle du Lion, de ce magnifique félin, qui se nomme King et qui a une relation particulière avec la jeune Patricia. Cette relecture c'est donc naturellement imposé à moi dans le but de me remémorer le cœur du récit et de saisir le sens de ce qui m'avait échappé à l’époque. Et je dois dire que j'ai adoré redécouvrir ce récit. Quel plaisir de savourer à nouveau la plume fantastique de Joseph Kessel et de déguster le sens cacher de certain passage dont je n'avais pas saisi la portée.

L’auteur nous emporte dans un récit sous forme de carnet de voyage. Le narrateur dont on ne connaît pas l'identité nous fait vivre sa découverte de la faune Kényane. Dès les premières lignes ont est happée par les descriptions enchanteresses qui nous sont retranscrites. On est immédiatement transporté au pied du Kilimandjaro et on devient spectateur de la beauté des paysages et des animaux qui peuplent le parc naturel dans lequel l'action se déroule. 

Le narrateur fait la connaissance de Patricia, une petite fille mystérieuse qui a pour meilleur ami le roi de la Savane. Le lion se nomme King et a noué avec l'enfant une relation d'amour forte et fragile à la fois. Le narrateur s'émerveille de cette fusion entre le félin et la petite fille. Il est le témoin privilégié de ce lien et nous emporte avec lui dans son émotion.

Au premier abord on pourrait croire que l'intrigue est plate, fait de descriptions certes très belles mais sans réelle fondement ou morale. Hors on est rapidement plongé dans une histoire très prenante qui donne du relief au récit et le magnifie. Patricia a laissé le narrateur entrer dans son intimité mais tout n'est pas si simple car la relation qu'elle entretien avec King n'est pas comprise de tous. Et aussi fort soit les liens d'amour, des événements vont mettre en péril l'équilibre du monde que s'est créer l'enfant.


CONCLUSION :
J'ai vécu en lisant ce roman un moment de lecture d'une rare beauté. L'auteur a su me couper du monde réel pour m'emporter avec lui au cœur de la savane africaine. J'ai été ému par le récit qui nous est narré et par la beauté des descriptions. Quelle belle histoire que celle de cette enfant mystérieuse qui a su apprivoisé le plus redoutable des félins et qui a construit un monde d'insouciance autour de leur relation. La fin m’a fait versé des larmes et rend ce classique et la magnifique plume de Joseph Kessel inoubliables.


MA NOTE : 4/5





samedi 6 août 2016

Péril au Fournil ! : Une boulangère mène le Président à la baguette... • Céline Barré


Péril au Fournil ! : Une boulangère mène le Président à la baguette...
Auteur : Céline Barré
Broché : 304 pages
Editeur : Editions de La Commune
Genre : Contemporain, Humoristique


SYNOPSIS :
Le Président de France se comporte comme un despote !
Il provoque des avalanches de catastrophes, faisant fi des besoins de ceux qui l'ont élu. Qu'à cela ne tienne, Jocelyne, une boulangère, décide de monter à Paris afin de hurler sous ses fenêtres ! 
Insoumise et candide, la boulangère souhaite prendre la tête de la seconde Révolution Française. 
Elle va tout mettre en œuvre afin de torpiller les manœuvres présidentielles.
Pourra-t-elle compter sur le soutien de son mari volage et de ses voisins dans cette entreprise ô combien risquée ? 
Une armée de gentils bras cassés parviendra-t-elle à renverser le pouvoir en place ? 
Qui est ce blogueur qui prend un malin plaisir à moquer le Président ? 
Et ce chanteur has been qui semble leur vouloir du bien est-il sincère ou bien manipulateur ?
Deux femmes de tête vont prêter main forte à la boulangère. 
Entre révolution personnelle et Révolution tout court, suivez les destins croisés de Joce, Martine et Marie-Cécile de La Morne. Vont-elles renoncer à leurs vies plan-plan et prendre le large ? Elles vont devoir choisir entre passion et raison
Elles vous feront voyager du Cotentin jusqu'à la frontière espagnole en passant par Paris et l'Angleterre. 
D'embûches en rebondissements rocambolesques, amusez-vous de leurs mésaventures.


MON AVIS :
Tout d'abord je tiens à remercier l’auteure qui m’a gentiment contacté pour que je puisse vous donner mon avis sur son roman. Ce livre est la suite de "Quel Pétrin ! : Faute de blé, la boulangère a des idées..." que j'avais lu l'année dernière et que j'avais beaucoup apprécié (mon avis ici). Dans ce nouvel opus on retrouve, avec grand plaisir, les personnages du premier roman de Céline Barré. Ce roman est donc un second tome mais si vous n’avez pas eu l'opportunité de lire la première partie des aventures de nos villageois vous n'aurez aucun mal à vous plonger dans leurs nouvelles péripéties car ce nouvel opus peut très bien se lire seul. L'auteure s'applique à nous rappeler les faits du premier tome, ainsi lorsqu'on débute la lecture on entre sans mal dans l'histoire et on a juste à profiter de la nouvelle intrigue.

J'ai adoré retrouver la plume de l'auteure qui est toujours aussi drôle et pertinente. Elle fait preuve de beaucoup d'humour et arrive à nous décrire des situations grotesques avec une grande finesse. Le récit en apparence léger est très bien travaillé. 

La psychologie des personnages est approfondie. Ils ont chacun leurs caractères et leurs histoires et on ne peut que s'attacher à eux et se sentir concerner par leurs péripéties loufoques.

Je trouve que ce nouvel opus est encore meilleur que le précédent. L’histoire et les personnages sont plus abouties. L'intrigue est prenante et bien rythmée. J'ai passé un excellent moment de lecture avec ce roman atypique qui est un concentré de bonne humeur.


CONCLUSION
Céline Barré utilise son sens de l'humour et de l’à-propos pour nous dépeindre une caricature de note société. Elle joue avec les mots, tout en faisant preuve de beaucoup de finesse. Ce roman est avant tout une comédie mais qui néanmoins arrive à attirer l’attention du lecteur sur des thèmes primordiaux tels que l'importance de l'éducation nationale. La fiction n'est jamais très loin du réel et on ne peut qu’être amusé face aux situations décrites. De plus le récit ne manque pas de rebondissements et on suit les aventures des personnages sans jamais s'ennuyer. Des protagonistes extravagants auxquels on ne peut que s'attacher. Un roman qui redonne le sourire en ces temps difficiles.


MA NOTE : 4/5

dimanche 31 juillet 2016

Bilan de juillet 2016

Phobos, tome 2 • Victor Dixen

Le premier tome de la saga est un vrai tome introductif dans le sens où il nous présente les personnages et les situations mais sans trop de relief. Sa lecture m’avait laissé perplexe mais j’ai bien fait de persévérer et de faire confiance à Victor Dixen car ce second tome m’a vraiment plu. Les personnalités de chacun des protagonistes ressortent beaucoup plus que dans le premier volet. L’intrigue est haletante et les péripéties nombreuses. On est happé par l’histoire et le suspense est présent du début à la fin. Pour ceux qui avait aimé le premier tome je n’ai qu’à vous recommander de vous plonger le plus rapidement possible dans ce second tome et pour ceux qui tout comme moi l’ont moyennement aimé je vous recommande fortement la lecture de ce nouvel opus qui a su me surprendre dans le bon sens du terme. MON AVIS COMPLET ICI




Robe de marié • Pierre Lemaitre

Un thriller psychologique incroyable, à la fois palpitant et angoissant. J’ai énormément apprécié la plume de Pierre Lemaitre qui est incisive et très réaliste. L’intrigue est très bien menée du début à la fin et même si la première partie est un peu longue, elle est nécessaire pour comprendre toute l’ampleur de la folie qui règne autour autour de cette histoire. Un thriller passionnant à découvrir de tout urgence ! MON AVIS COMPLET ICI




Angelfall, tome 1 : Penryn et la fin du monde • Susan Ee

Une histoire originale et captivante qui revisite notre vision commune du monde angélique d’une façon surprenante. L’auteure immerge son lecteur dans un monde post-apocalyptique qui fait froid dans le dos. Cet univers est très bien décrit avec une plume incisive et sans concession. On arrive aisément à se projeter dans le monde dévasté et glaciale du roman. Et pour ne rien gâché les personnages principaux sont très bien travaillés et terriblement attachants.
Une intrigue passionnante, des personnages charismatiques, mêlé à la plume enchanteresse de EE Susan ; Angelfall est, vous l’aurez compris, une grande réussite et une saga que je vous encourage à découvrir. MON AVIS COMPET ICI



BILAN CHALLENGE EN COURS :
En 2016 je compte mes pages : 18123 pages lus
Challenge des 100 romans : 44/100
ABC 2016 : 12/26
Littérature de l'Imaginaire - 4e édition : 27/24 


mardi 26 juillet 2016

Angelfall, tome 1 : Penryn et la fin du monde • Susan Ee

Angelfall, tome 1 : Penryn et la fin du monde
Auteur : Susan Ee
Broché : 403 pages
Éditeur : Fleuve éditions (3 avril 2014)
Collection : Territoires
Genre : Fantastique


SYNOPSIS :
Le monde court à sa perte. Depuis six semaines, les anges attaquent les humains et ont entrepris de détruire la civilisation. Alors que Penryn tente de prendre soin de sa petite sœur, Paige, handicapée, et de sa mère, paranoïaque et schizophrène, elle assiste à une scène terrible : un ange, Raffe, se fait couper les ailes devant elle par d’autres de son espèce. Penryn se fait repérer et les anges kidnappent sa petite sœur. L’ange blessé est laissé pour mort. Penryn décide de lui venir en aide, car il est le seul à pouvoir révéler l’endroit où ils ont emmené Paige. Même s’ils sont ennemis, ils entreprennent ensemble leur voyage qui les mène jusqu’à San Francisco, où les anges ont établi leur nid. Raffe espère pouvoir se faire greffer des ailes et Penryn entrevoit enfin la possibilité de sauver sa sœur. Mais c’était sans compter sur la résistance humaine qui se met en place, la nature maléfique de certains anges et l’évolution de la relation entre Raffe et Penryn...


MON AVIS :
Ce roman nous plonge dans un univers post-apocalyptique assez sombre où les anges sont descendus sur terre pour combattre les Hommes. Les humains étant considérés pour eux comme une espèce dénuée de bon sens, qui n’a aucun respect pour ce qui l’entoure. Ils ont donc décidé de les réduire à l’esclavage.
L’univers mis en place par l’auteure est vraiment brillant et très original. Elle nous décrit un monde angélique très bien pensé fait de hiérarchie, de règles et complots politiques. Et on ne peut qu’apprécier ce monde complexe où rien n’est manichéen. Il n’y a pas les bons humains d’un côté et les mauvais anges de l’autre ou vice-versa. Il est alors difficile de prendre parti pour l’un ou l’autre clan ou pour l’un ou l’autre des personnages. Le point de vu de chaque « espèces » est développé puisque l’on suit Penryn, qui a vécu l’invasion des anges et qui est victime de leur cruauté mais qui est obligée de partager son périple avec Raffe, un ange, qui lui expose sa vision des choses en tout logique. Raffe est d’ailleurs un personnage sur lequel j’ai complètement craqué. Il est mystérieux, discret mais à la fois très fort et protecteur envers Penryn. Penryn est quant à elle une jeune fille brillante, très mature et qui a en commun avec Raffe d’être très forte. Ils sont tous les deux très intelligent et leurs discutions sont sarcastiques et tendres à la fois. Ils ont besoin l’un de l’autre et ils essayent de se comprendre mutuellement. C’est un très beau duo, plein de malice.
L’intrigue est très prenante. De plus la plume de l’auteure est très agréable et les chapitres très court, ce qui donne un bon rythme au récit. J’ai passé un très bon moment et je suis curieuse de découvrir les prochains tomes pour continuer à suivre les péripéties de nos protagonistes.


CONCLUSION :
Une histoire originale et captivante qui revisite notre vision commune du monde angélique d’une façon surprenante. L’auteure immerge son lecteur dans un monde post-apocalyptique qui fait froid dans le dos. Cet univers est très bien décrit avec une plume incisive et sans concession. On arrive aisément à se projeter dans le monde dévasté et glaciale du roman. Et pour ne rien gâché les personnages principaux sont très bien travaillés et terriblement attachants.
Une intrigue passionnante, des personnages charismatiques, mêlé à la plume enchanteresse de EE Susan ; Angelfall est, vous l’aurez compris, une grande réussite et une saga que je vous encourage à découvrir.


NOTE : 4/5